Archives par mot-clé : horreur

Nos peurs refoulées

Consigne : Ma problématique, une odyssée !

Avoir choisi la peur comme thème principal était presque incontournable. Il s’agit de comprendre la manière dont le réalisateur, avec finalement peu de moyens, a fait sursauter les spectateurs, et ainsi associé la créature à une icône de l’horreur. Qui n’a pas été terrifié par le jaillissement du Facehugger de son œuf ? Qui n’a pas été choqué par la scène du dîner et la naissance du “huitième passager” ? La première fois que l’on regarde ce film, quasiment en huis clos, on ne peut pas s’attendre à la tournure qu’il va prendre. Mais alors, quelle est la raison d’une telle frayeur devant cette œuvre : La morphologie particulière de l’alien ? La mise en scène particulièrement sombre ? Ou le fait que ces créatures représentent des aspects sombres de notre personnalité ?

Pour remonter le fil de ma pensée, je compte m’appuyer sur deux principales thématiques : le viol et la matrice. Je ferais même un rapprochement en parlant du viol de la matrice. Dans le film, le viol n’est exposé qu’à travers des références : celles des formes des différentes créatures, ou encore celles du vaisseau. Des allusions sont également présentes dans le jeu de certains acteurs. La matrice quant à elle, est présente pendant toute la durée du film, à travers une lutte entre l’Homme et la machine. Cette lutte est illustrée par Maman, l’intelligence artificielle. Pour finir, une relation sera établie avec la peur inconsciente que nous pouvons avoir vis-à-vis de notre relation actuelle avec la machine.

Vincent DUQUENNOY