Archives par mot-clé : groupe

Vents contraires, source d’oppositions

12575897_10208415076716780_1063635883_n
(cc) Camille Coquereau (24/01/2016)

Pour réaliser Vents contraires, nous devons nous mettre d’accord sur le rendu physique de nos personnages et de notre décor. C’est un film d’animation, c’est donc justement tout l’univers graphique que nous allons créer qui prime. C’est actuellement ce qui pose problème. Dans le cas de la réalisation à plusieurs, chacun a sa vision du projet. Nous n’arrivons néanmoins pas à nous mettre absolument d’accord sur ce que serons nos deux héros. Nous savons que nous voulons réaliser un travail en noir et blanc, avec des silhouettes. Celle-ci ne sont cependant toujours pas définies et personne ne parvient à proposer quelque chose qui plaise à tous.

Pour remédier à cela, nous sommes en ce moment en train de réunir nos idées, nos trouvailles et travailler à la réalisation de ces silhouettes. Personne n’étant dessinatrice dans le groupe, c’est ce qui met un frein à l’avancée du projet. Nous ne sommes toutefois pas dépourvues d’idées, fort heureusement. Une fois que tous nos visuels seront trouvés, il nous restera la tâche fastidieuse mais obligatoire d’impression et découpage. Place à la mise en scène ensuite.

Camille Coquereau

Entre une idée et un projet

(CC) Louise Tressens 25/01/2016(CC) Louise Tressens 25/01/2016

Le projet n’a toujours pas de nom fixé au sein de l’équipe mais il prend déjà naissance. Après plusieurs mois de gestation, nous l’avons imaginé ce teaser, nous l’avons pensé, discuté et même porté jusqu’au tournage.

Parmi toutes les idées qui naissent en notre esprit, peu d’entre elles voient vraiment le jour en tant que projet qui réunit plusieurs personnes autour de lui. Larrons et Lardons en est devenu un pour notre groupe et la satisfaction réside surtout dans le bon déroulement des événements.

Pour le moment, nous avons eu une chance inouïe que tout s’imbrique facilement, aussi bien dans les ententes que dans le tournage du teaser qui fût fort productif. Le choix du personnage interprétant le rôle de notre Arthur s’est penché sur Sam, Québécois à l’accent sympathique et incarnant parfaitement la dynamique et la joie de vivre que l’on souhaitait insuffler à ce magazine.
Après tant de mois à mûrir le projet, je trouve cela très réconfortant que le résultat dépasse nos espérances.
Il reste à monter les rushs désormais et nous amuser à rendre le fini propre, graphique et alléchant.
J’ai toute confiance en ce groupe de travailleuses et suis impatiente de pouvoir montrer le teaser à mon entourage.
On the road again …

Louise Tressens