Archives de catégorie : Larrons et lardons

La concrétisation!

(cc) Maelys Gosset 13/01/2016
(cc) Maelys Gosset 13/01/2016

« Copains comme cochons » voit le jour peu à peu… Après l’élaboration du projet et la préparation de sa mise en œuvre, le tournage du teaser a été une première étape cruciale dans l’avancement de la conception du magazine. Et pourtant cette journée avait commencé sous de mauvaises augures. La météo était loin d’être clémente en ce dimanche 10 janvier 2016 et une partie du matériel technique manquait (faute d’avoir accès au local technique). Mais coûte coûte ce teaser nous l’avons tourné !

Sous une pluie battante, nous avons commencé par les plans en extérieur. Chacun ayant un rôle bien défini, l’équipe a été efficace. Puis c’est dans l’appartement de Manon que le tournage s’est poursuivi à un rythme plutôt soutenu. Le découpage et les plans test étant précisés en amont, le reste de la journée s’est déroulé sans encombre et dans la bonne humeur ! Notre acteur, casté par Alix, a été une excellente recrue, collaborative et créative à la fois. C’est ainsi que notre projet prenait forme sous nos yeux, bien au delà de mes espérances. Prochaine étape, le montage qui devrait être aussi bien déterminant pour « Copains comme Cochons » mais également très bénéfique pour ma formation personnelle.

Maelys GOSSET

Entre une idée et un projet

(CC) Louise Tressens 25/01/2016(CC) Louise Tressens 25/01/2016

Le projet n’a toujours pas de nom fixé au sein de l’équipe mais il prend déjà naissance. Après plusieurs mois de gestation, nous l’avons imaginé ce teaser, nous l’avons pensé, discuté et même porté jusqu’au tournage.

Parmi toutes les idées qui naissent en notre esprit, peu d’entre elles voient vraiment le jour en tant que projet qui réunit plusieurs personnes autour de lui. Larrons et Lardons en est devenu un pour notre groupe et la satisfaction réside surtout dans le bon déroulement des événements.

Pour le moment, nous avons eu une chance inouïe que tout s’imbrique facilement, aussi bien dans les ententes que dans le tournage du teaser qui fût fort productif. Le choix du personnage interprétant le rôle de notre Arthur s’est penché sur Sam, Québécois à l’accent sympathique et incarnant parfaitement la dynamique et la joie de vivre que l’on souhaitait insuffler à ce magazine.
Après tant de mois à mûrir le projet, je trouve cela très réconfortant que le résultat dépasse nos espérances.
Il reste à monter les rushs désormais et nous amuser à rendre le fini propre, graphique et alléchant.
J’ai toute confiance en ce groupe de travailleuses et suis impatiente de pouvoir montrer le teaser à mon entourage.
On the road again …

Louise Tressens

Au menu … tournage et pluie

(cc) Manon Sultana
(cc) Manon Sultana

Le tournage du teaser de Copains comme Cochons  (titre originel et qui nous reste aux lèvres) a été la grosse avancée du projet. Après avoir dû décaler trois fois le tournage, le 10 janvier nous nous sommes enfin toutes retrouvées pour tourner. Malgré que la préparation aie été simple, la semaine juste avant le jour J a été rude ! Tout d’abord, le temps : un déluge de pluie et de grêle s’est abattu sur Bordeaux ! La grande question, Pourrons-nous tourner les plans extérieurs ?, nous a hanté. Puis une autre galère s’est rajoutée : impossible de récupérer le matériel lumière. L’un dans l’autre cela nous a permis d’être plus rapide, mais l’esthétique des plans en intérieur n’est pas celle que nous aurions voulu.

En me levant ce fameux dimanche 10 janvier à 7h, je me préparais à une journée difficile. Ce fut tout le contraire ! Nous avons joué d’un timing parfait avec les ondées, pouvant tourner sans soucis en pleine campagne ! Nous avons monté les ISO pour compenser le manque de lumière et vaille que vaille nous avons enchaîner les plans les uns après les autres dans la bonne humeur et les blagues ! Peut-être que notre acteur et son accent québécois n’y était pas pour rien ! Nous entrons maintenant dans la dernière étape, la post-production mais ceci est un autre billet !

Julie T.

Concasser de rencontres générationnelles

(c) Manon Sultana
(c) Manon Sultana

Vous prenez 75kg d’un jeune québécois prénommé Arthur. Puis ajoutez 10 personnes âgés qui aiment préparer une recette de leur région. Vous mélangez tendrement. Laissez mijoter à feux doux pendant 5 minutes. Puis assaisonner le tout avec un loisir partagé entre ces deux générations. Voilà, vous obtenez le concept de Lardons et Larrons. Cette rencontre intergénérationnelle est un partage du savoir-faire culinaire qui est propre à ces 10 régions françaises qu’Arthur va découvrir. Il va aussi concrétiser un rêve de chaque personne âgés comme un saut en parachute ou encore une virée au ski. Ce projet me plait de par sa volonté de faire mitonner la génération Y, qui aime voyager en vivant de nouvelles expériences et les pépés/mémés qui aiment nous apprendre comment ils savent dégraisser une viande ou bien relever un plat. Les diverses discussions promettent donc d’être épicées, bien garnies ou même aromatisée. Malgré les nombreux concepts télévisuels existants sur la thématique de la cuisine, je trouve que ce projet dresse une table originale.

Pour pouvoir égayer notre dossier, il nous faut un teaser. Mais par quoi commencer ? Nous avons discuté ensemble du concept. Nous sommes arrivés à la conclusion qu’il nous faut axer le teaser sur le ton de l’humour pour donner envie a nos futurs producteurs de se lancer dans l’aventure. Mais il ne faut pas oublier que les spectateurs du teaser ne connaissent pas forcément le concept. Il faut être concis pour ne pas les perdre, mais aussi très clair dans les intentions. Cela demande un travail préalable d’écriture. Notre acteur aura l’accent québécois, ce qui rajoute une dimension de choc des cultures culinaires encore plus forte. Le teaser débute donc sur Arthur qui tente de faire rentrer le maximum d’objets dans son sac (skate, canne a pêche, casseroles, doseur, etc). Il regarde la carte de la France où sont disposés 10 punaises correspondant aux lieux qu’il va visiter. Chargé comme une mule, on le retrouve sur une route de campagne en train de pousser sa voiture. Le départ débute sur les chapeaux de roue. Le résultat se veut dynamique par son montage. Il sera j’espère à la hauteur de nos attentes. En route pour aiguiser notre projet !

Manon Sultana

Et si on se lançait pour de vrai ?

Alix Grinsell cc (18/10/15)
Alix Grinsell cc (18/10/15)

Ce week-end, des amis et moi-même sommes partis découvrir Rochefort, Vergeroux et l’ile d’Oléron. Ce qui m’a bien entendu fait penser au teaser que l’on prépare actuellement. Nous sommes partis avec un combi volkswagen, une voiture emblématique des roads trips. Pendant le trajet, en tant que réalisatrice de ce teaser, j’imaginais où je souhaiterais placer les caméras : une à la place du passager de derrière de manière à voir à la fois les expressions «  d’Arthur » dans le rétroviseur ainsi que le paysage défilé. (Une) L’autre caméra sur la fenêtre du conducteur donnant à voir le profil du protagoniste. Nous sommes fin prêtes à tourner et je pense très motivées. Le tournage se déroulera le dernier weekend end de novembre. Avec du recul, J’ai été fortement impressionnée pendant la préparation du teaser en classe où les idées du groupe fusent et s’alignent toutes dans le même sens. C’est ce qui a permis une bonne dynamique de groupe.

J’ai osé penser pendant un instant à réellement présenter notre dossier et notre teaser à une chaine de Tv, une chaîne régionale et de jouer sur le fait que notre émission puisse promouvoir l’intérêt de venir dans telle ou telle région, de découvrir les spécialités locales et montrer au combien les anciens qui ont toujours vécu là sont accueillants. Mais l’idée originale ne m’appartient pas alors pourquoi ne pas motiver les auteurs de ce projet à se joindre à mon envie. Cependant nous (réfléchissons au changement) sommes en pleine réflexion de changer le titre du projet « copain comme cochon » pour un titre plus accrocheur et plus valorisant.

Alix Grinsell