Archives de catégorie : Parcours

Une étape de plus

Image issue du film "Les Amours Imaginaires", inspiration esthétique pour Parcours et représentatif de notre état d'esprit pendant la rédaction du dossier artistique
Image issue du film “Les Amours Imaginaires”, inspiration esthétique pour Parcours et représentatif de notre état d’esprit pendant la rédaction du dossier artistique

Écrire un scénario, ce n’est déjà pas simple : beaucoup d’idées s’entremêlent, on a des choses à dire, on veut toutes les inclure sans condition, on veut voir accoucher ses pensées sur le papier. Mais vient ensuite le moment de la confrontation avec l’autre, les autres : “Pourquoi as-tu écrit ça ? Qu’as-tu voulu dire ? Comment ton personnage peut-il dire ça ?”. Ai-je vraiment besoin de me justifier pour ce que j’écris ? Vite chassé de ma tête,  ce questionnement dont la réponse était évidente – oui – a été remplacé par l’angoisse de devoir mettre sur papier des mots qui, cette fois, ne doivent plus s’entremêler, mais être mis dans un ordre précis et concret pour pouvoir convaincre des partenaires financiers de s’allier à notre projet.

 C’est là que s’est mis en place le travail du dossier artistique. La note d’intention, la note de réalisation, la note de production : autant de termes barbares qui murmurent “maintenant, il va falloir expliquer ces nombreux choix que tu as faits”. J’essaie de mettre des mots sur mes pensées, tout s’embrouille. J’écris malgré tout trois, quatre paragraphes un peu brouillons que je fais lire à mes collègues de travail. Ils me donnent leur avis et des conseils précieux. Tout repart, nous nous répartissons le travail et aboutissons enfin à quelque chose de concret : un dossier artistique que nous pouvons présenter aux autres groupes de travail qui pourront à leur tour nous aider à avancer.

Tiphaine Robion

Partager, c’est avancer

Photographie issue du film "The Virgin Suicides" de Sofia Coppola", une de mes inspirations pour le court-métrage
Photographie issue du film “The Virgin Suicides” de Sofia Coppola”, une de mes inspirations pour le court-métrage

L’histoire de Kate et Lisa, deux soeurs en proie à leur histoire familiale, a commencé à germer dans mon esprit il y a un peu plus d’un an. Ce scénario est inspiré de plusieurs personnes de mon entourage qui ont contribué à donner du corps aux personnages. J’ai écrit d’une traite la première partie de l’histoire puis j’ai repris le scénario de temps en temps quand un trait de caractère d’une personne que je rencontrais me semblait pertinent pour un de mes personnages. Pourtant, très vite, j’ai senti un blocage et n’ai plus été en capacité d’écrire. J’ai identifié le problème récemment : je ne souhaitais pas faire lire mon scénario à qui que ce soit tant que le texte n’était pas abouti. Or, il est important de le partager pour avoir un avis extérieur et ainsi avancer sur le projet.

C’est donc dans cette idée que j’ai décidé de continuer l’écriture en compagnie de Coline, Sylvain et Laëtitia. Je leur ai demandé, après lecture du scénario et discussion, ce que racontait l’histoire selon eux : pour eux, c’est une histoire sur la complexité des relations fraternelles. C’est donc maintenant sur cette idée principale que nous allons orienter le court-métrage. Le fait de s’engager dans cette démarche de partage a modifié l’enjeu du projet. Cette idée a été conçue au départ plus comme un exercice personnel qu’une réelle intention de mener ce projet à bout : l’ajustement du scénario sera désormais orchestré en prenant en compte l’aspect financier et notre capacité à aboutir à sa réalisation, le but étant de mener ce court-métrage de fiction à une diffusion publique.

Thiphaine

Deux personnages à caractériser

Ce scénario raconte l’histoire de 2 jeunes femmes, sœurs, qui ont la vingtaine d’années et qui viennent de perdre leur mère. L’une a 26 ans, elle est psychologue, fiancée, elle vient d’acheter un appartement. L’autre a 20 ans, elle est encore en études, artiste et beaucoup plus délurée que sa sœur. Ces 2 jeunes femmes totalement opposées qui ne s’entendent pas très bien, se retrouvent à faire un périple familiale ensemble. Entre histoires familiales, rivalité et révélation, les 2 filles tentent de se comprendre.

L’enjeu de ce scénario est de comprendre la complexité des relations fraternelles. Ces 2 jeunes femmes qui ne se comprennent plus vont affronter ensemble leur histoire familiale et enfin tenter de se connaître réellement. La caractérisation de ces 2 personnages est donc un enjeu très important dans le scénario puisque chacune d’entre elles réagit selon son caractère, son mode de vie, son travail, ses études… Ce travail de caractérisation doit donc être précis afin que l’histoire soit cohérente et crédible. De plus, il faut que le cadre soit posé rapidement, dès les premières minutes, afin que le spectateur comprenne facilement à qui il a à faire, pourquoi il y a un conflit, pourquoi elles ont de telles réactions… L’enjeu de ce scénario va donc se trouver sur cette caractérisation, point sur lequel nous allons travailler.

Laëtitia

Découverte d’un Parcours

Road trip en duo, questionnements sur une famille… la découverte de ce projet de fiction a été étonnante, de par le sujet traité, mais également sur le simple fait de son existence, que nous ne soupçonnions pas. Un projet qui restait en sommeil sans qu’on le sache. Voyage entre colère et amour, ce projet captive et devrait parler à beaucoup de personnes. Il montre à quel point la famille peut-être source de mystères, de conflits, mais témoigne également des forces qu’elle exerce pour pouvoir aller de l’avant. Un sujet universel et intemporel.

En prenant connaissance de la version actuelle du scénario, l’histoire et les personnages m’ont touchés. Bien que le travail d’écriture ne soit pas terminé et qu’un axe demande à être précisé pour ancrer le projet dans un format de court-métrage, des éléments viennent rendre l’histoire vivante, par des dialogues et des pointes d’humours notamment. Certains passages encore flous donnent envie de s’investir dans le projet pour les retravailler et les rendre utiles à l’histoire. C’est ce sentiment, que j’ai eu lors de la lecture du scénario, qui m’a fait rapidement comprendre que le projet m’intéressait et que je souhaite en faire partie, pour le porter vers une finalité.

Sylvestre

Le Parcours du combattant

Little Miss Sunshine - Référence "roadmovie" et esthétique (couleurs)
Little Miss Sunshine – Référence “roadmovie” et esthétique (couleurs)

« Une musique passe dans la voiture. Kate conduit toujours, elle baille. Lisa est adossée à la fenêtre, à moitié endormie. On aperçoit le panneau annonçant la sortie de leur ville ». Parcours, un scénario écrit par Tiphaine Robion, raconte l’histoire de deux jeunes sœurs parties sur les routes à la recherche de réponses concernant leur histoire familiale. L’enjeu de ce projet aura rapidement devancé celui de clip musical sur lequel nous nous étions mis d’accord à la base. Pour ma part, l’aspect thérapeutique de Parcours m’a tout de suite plu. Le court-métrage met effectivement en scène deux femmes que tout oppose mais qui s’uniront finalement afin de comprendre leur propre histoire et par conséquent se découvrir elles-mêmes.

Le développement de ce projet va tout d’abord passer par l’appropriation du scénario par chacun d’entre nous. L’objectif est de mettre à profit nos compétences acquises lors de notre formation en production audiovisuelle et accompagnement d’auteur pour orienter Tiphaine dans le perfectionnement de son travail. Parcours est déjà pensé et écrit mais il va falloir désormais étoffer les détails et les personnages du récit en tenant compte de la cohérence des événements de la diégèse. Le scénario, tel qu’il est écrit pour l’instant, pose une interrogation quant à l’estimation de la durée du film : n’est-ce pas un long-métrage finalement ? C’est pourquoi il va falloir repenser le récit afin de le cibler davantage, aussi bien sur le fond (thème) que sur la forme (choisir une scène charnière dans le parcours de ces deux sœurs). Nous allons surtout prendre en considération les envies et les intentions de Tiphaine en lui suggérant certaines de nos idées et de possibles changements à effectuer. Une fois les intentions et le scénario validés, nous envisagerons de susciter de possibles aides financières afin de pouvoir réaliser ce court-métrage.

Coline CESBRON