Archives de catégorie : Anouk, la Classe et l’Art (2014/2015)

L’art de la transmission

Anouk est une artiste. Elle s’intéresse à l’art et notamment à la création depuis son plus jeune âge. Baignée dans une atmosphère culturelle et artistique toute son adolescence, c’est naturellement qu’elle se lance dans l’accomplissement d’un master qui lui permettra de se positionner en tant qu’artiste plasticienne dans le milieu.
Mais ce que veut Anouk, ce n’est pas seulement assouvir son propre désir de création mais le partager avant tout. Ici se dessine alors la ligne directrice de notre projet. A mes yeux, l’important sera de souligner le périmètre de ce cercle qui entremêlera « envie de transmettre » d’une part et « besoin de recevoir » de l’autre.

Cette idée, motrice selon moi, fût confirmée dès notre première rencontre avec Anouk. « L’art est un langage ». Voilà ce qu’elle nous a dit. Anouk enseigne à des enfants de tout âge à l’école Internationale de Bordeaux. Evoluant jour après jour avec des élèves venant de tous les continents, elle nous explique que le point central des classes gravite autour de cette notion de partage et d’échange constant. Ce dernier, qui est le moteur de l’enseignement, se traduit tout d’abord par le langage artistique mais également par l’enthousiasme que présentent tous les intervenants en adaptant la langue parlée en fonction du pays d’origine de leur interlocuteur. L’idée qui émerge de cette observation repose sur le fait que malgré leurs différences, les artistes en herbe parviennent à se comprendre pour produire ensemble.Le message que véhiculera le documentaire est alors clair : l’envie de transmettre trouve motivation dans l’envie de recevoir.

E. Donès

Ensemble

Ensemble MN

En France, l’éducation artistique et culturelle occupe une place dominante dans l’éveil des enfants à l’école. Entre imagination et désir de créer. Comment les enseignants d’arts plastiques arrivent à nous transmettre la fibre artistique, celle qui nous plonge dans la création, celle qui révèle nos pensées, nos sentiments ? Comprendre comment l’art est enseigné dans une classe d’école. La fibre artistique, s’acquiert-elle par l’expérience ? Par l’enseignement ? Où est-elle le reflet de nos personnalités enfouies en chacun de nous ? Étudier ce processus à travers l’histoire et l’expérience d’Anouk enseignante d’arts plastiques à Bordeaux.

Me voilà engagé dans un projet documentaire, face à une réflexion personnelle et un vécu. Après mes premiers pas d’enquête et de rencontre, j’ai découvert les prémisses de la recherche en documentaire : c’est un échange mutuel, l’envie de comprendre l’autre. Pour traduire de mes premières rencontrent, un premier mot me vient : ensemble. Une réflexion commune avec mon groupe de travail. Ensemble, l’enseignante et ses élèves, apprendre et découvrir une classe multiculturelle. C’est ensemble: préparer, coordonner, appliquer, mettre en place le projet artistique. Finalement, ces mots traduisent mon travail de recherche pour le documentaire.

Najib MABCHOUR