Tous les articles par delphinedelumeau

Un imaginaire à imaginer

C’est en réunissant nos idées qu’avec Camille, Adélaïde, Coline et moi même nous avions commencé à mettre en place ce projet, il y a maintenant un an. Il s’agit d’un court métrage d’animation dont l’histoire s’inspire d’un extrait de L’ingénieux Hidalgo Don Quichotte de la Manche, de Cervantes (1605).  L’idée n’est pas de faire une adaptation exacte mais bien d’utiliser la base de cette histoire ainsi que la morale tirée de ce passage, en le transposant dans un univers contemporain et imagé. C’est la première fois que nous nous engageons dans un projet d’animation, pour ma part c’est un domaine qui m’est presque étranger et qui me fascine.

Difficile de se replonger dans ce projet après l’avoir laissé de côté pendant plus de six mois. Le scénario en lui même est définitif cependant je n’arrive toujours pas imaginer l’univers de ce film d’animation. Nous sommes certaines depuis le début de vouloir créer une atmosphère très colorée, cependant nous rencontrons encore des difficultés à se décider sur la manière de faire. De nombreuses références visuelles nous ont inspirées cependant nous changeons constamment d’avis, 3D ou 2D, stop motion ou images en temps réel, papier ou pâte à modeler… Le fait de réaliser cette année un teaser va nous permettre de tester les différentes matières et ainsi de déterminer concrètement par quels moyens nous allons nous y prendre. Jeanne et Marion ont rejoins le groupe, c’est un véritable atout pour nous car nous avons besoin de petites mains pour créer cet univers encore non déterminé. La prochaine séance ne s’intitulera pas atelier projet mais plus précisément atelier bricolage !

"Fear of flying" de Connor Finnegan
“Fear of flying” de Connor Finnegan

Born to be wild

Easy Rider de Dennis Hopper
Easy Rider de Dennis Hopper

Consigne : “Mes personnages & moi”

Passionnée par le genre du road-movie, j’ai choisi d’étudier Easy Rider car c’est pour moi le film le plus représentatif du thème de la liberté. Je suis fascinée par le périple routier de ces deux motards voyageant dans le sud des États-Unis. Wyatt et Billy expriment la révolte et la soif de liberté mais s’attirent la haine des médiocres et des conformistes parce qu’ils sont différents. Ainsi ils sont perçus comme des marginaux incapables de s’intégrer à la société américaine des années 1960.

Je ne peux pas dire que je m’identifie totalement à ces deux amis, cependant nous avons quelques points communs – notamment au niveau de l’apparence. Mon style vestimentaire s’inspire un peu du leur, mon vêtement fétiche est un blouson en cuir noir similaire à celui de Wyatt et j’aime beaucoup porter des chapeaux à toutes les saisons comme Billy qui ne quitte jamais le sien. Tout comme eux j’ai soif d’aventure et j’accorde beaucoup d’importance à mes amis : c’est principalement pour ces raisons que je me sens presque proche d’eux.

Delphine Delumeau