[B3, G9] Réajustement

Changement de cap suite à la rencontre des comédiens

Quels sont les rapports entre comédiens et metteur en scène ? Rapport de force1, confrontation, ou au contraire travail à l’unisson ?

Dans l’article “Tyrannie des metteurs en scène et des chorégraphes. Au nom de la création” [Laflute 2009], Isabelle Huppert compare l’acteur à un aveugle au bord d’une falaise qui met sa vie entre les mains du metteur en scène. Cette illustration de la comédienne montre le rapport, le lien fort, présent entre ces deux personnes.

Rencontre avec la troupe

En rencontrant la troupe et en la voyant au travail, nous avons pu sentir l’ambiance de travail. Il s’avère que c’est Frédéric le “chef”, c’est à dire l’auteur de la pièce et de la mise en scène, mais tout le monde l’a voulu ainsi. Il a été décidé d’un commun accord que l’auteur/metteur en scène avait le rôle d’écrire, et que les comédiens avaient le rôle de jouer, de mettre en vie les personnages, les situations. De plus, le metteur en scène assume parfaitement que c’est à lui de trancher et les comédiens ont choisi ce mode de fonctionnement. Ce sont même eux qui lui auraient demandé de les diriger, et donc de s’affirmer comme chef/leader de la troupe. Cette posture nous l’avons apprise lors de notre rencontre avec la troupe. Pour nous le terme “chef” rend cette figure d’autorité plus proche de ses collaborateurs contrairement au terme “boss” qui renvoie au boss de très grosses entreprises, d’une personne fière de son statut alors que le terme “chef” désigne une posture mais non pas un état d’esprit supérieur en tout point.

Par ailleurs les niveaux humains et professionnels se mêlent, parfois on n’est plus vraiment sûrs s’ils s’adressent les uns aux autres en tant qu’amis ou collègues. C’est cette proximité qui rend le rôle de Frédéric intriguant à nos yeux, car au niveau humain, il est l’égal des comédiens. Comment faire alors pour prendre le rôle de chef quand on se met au travail, sans gâcher la confiance et la bonne humeur établie au niveau humain ? Car dans certains aspects ces relations s’apparentent à celles établies entre un maître d’école et ses élèves (une relation oscillant entre autorité et bonne entente).

Figure 2 : Le Maître…

Après ces deux rencontres, il a fallu revenir sur notre synopsis et notre note d’intention. Ils étaient légèrement décalés par rapport à ce que nous avions pu observer et ne correspondaient plus à la réalité que nous voulons montrer. Nous nous sommes rendues compte que la question n’est peut-être pas celle de savoir s’il y a un chef ou non, mais plutôt de savoir comment le chef se comporte, et dans le cas présent, comment il fait pour être le chef (organisation2 hiérarchique3) alors que sa vision des choses le pousse à vouloir l’égalité dans sa troupe4. Et nous nous demandons maintenant aussi comment sont pris les conseils, les ordres, les demandes par les acteurs. C’est en se confrontant à la réalité que nous avons pu préciser nos intentions. Nous avons donc réécrit le synopsis et la note d’intention en tenant compte du réajustement de cette question.

Nous avons réalisé cela en voyant la troupe pour la première fois mardi matin, et cela s’est considérablement confirmé vendredi matin. Ce changement de questionnement est venu progressivement en observant les comédiens s’adresser l’un à l’autre et s’adresser au metteur en scène, et en parlant avec eux de leur façon de travailler en tant que troupe. Il se dégageait d’eux une ambiance un peu “colonie de vacances” dans l’espace de la cuisine, et une fois le seuil de la salle de répétition franchi, l’ambiance devenait plus studieuse, celle d’un professeur avec ses élèves. Le niveau “humain” existerait dans l’espace de la cuisine et le niveau “travail” dans la salle de répétition. Serait-ce ainsi que Frédéric arrive à distinguer son rôle d’ami de son rôle de chef ? Les comédiens jouant le rôle d’ami dans la cuisine puis d’élèves plus ou moins studieux dans la partie salle de répétition.

Figure 3 : … Et ses élèves

Section dictionnaire

Nous avons aussi pour intention de préciser notre vocabulaire, pour cela nous avons décidé de nous pencher sur les définitions exactes de ces différents termes et aussi de leurs différents synonymes. Nous nous sommes rendues compte que nous utilisions un vocabulaire très précis sans forcément en connaitre toutes ses nuances ni ses synonymes.

1 Rapports de forces : Relation de confrontation entre plusieurs parties en termes de violence physique ou psychique. Si les parties impliquées dans le rapport de force ont un pouvoir inégal, on distingue la partie dominante et la partie dominée. Lorsqu’une confrontation est résolue par le libre jeu du rapport de force, on se trouve dans le cadre de la Loi du plus fort. Synonymes : confrontation, instabilité, hiérarchie.

2 Organisation : Mode selon lequel un ensemble est structuré (en vue de résultats, d’actions déterminés). Synonymes : disposition, économie, hiérarchie, ordre, régime, schéma.

3 Hiérarchie : Organisation fondée sur un ordre de priorité entre les éléments d’un ensemble ou sur des rapports de subordination entre les membres d’un groupe. Synonymes : échelle, filière, grade, rang, classification, coordination, distribution, échelonnement, étagement, gradation, structure.

4 Troupe : Ensemble de personnes qui se déplacent dans un même lieu ou agissent de concert. Synonymes : groupe, regroupement, ensemble.

Qu’est ce qu’une troupe de théâtre ? Une troupe de théâtre, appelé également compagnie, se définit comme un regroupement d’artistes et de professionnels du spectacle ayant un projet artistique commun. Ce terme ne correspond pas en soit à une structure juridique précise, il renvoie en réalité à un panel d’organisations différentes.

Mariane P. et Lucille Hunter

Bibliographie

LAFLUTE Céline [2009], “Tyrannie des metteurs en scène et des chorégraphes. Au nom de la création”, Evene.fr, 14/01/2009, En ligne http://www.evene.fr/theatre/actualite/metteur-en-scene-choregraphe-tyran-theatre-1754.php Dernière consultation le 8/11/12 à 13h20

La définition de “rapports de forces” est issue du dictionnaire “sensagent” En ligne http://dictionnaire.sensagent.com/rapport+de+force/fr-fr/ Dernière consultation le 8/11/12 à 13h40.

Les autres définitions sont issues du Trésor de la Langue Française informatisé, En ligne http://atilf.atilf.fr/ Dernière consultation le 8/11/12 à 13h30.

Illustrations

Figure 1 (photo à la une)

Titre : Réajustement

Auteur : Mariane P.

Date de création : 8 novembre 2012

Légende : Cette image représente notre réajustement face à l’idée initiale qu’un chef écrasait le reste de la troupe.

Figure 2

Titre : Le maître…

Auteur : Lucille Hunter – Lisa D.

Date de prise de vue : 2 novembre 2012

Légende : Frédéric dans la salle de répétition, en position de professeur des écoles. Photographie prise dans le vif de l’action sans déranger Frédéric qui est en plein travail de réflexion.

Figure 3

Titre : … Et ses élèves

Auteur : Lucille Hunter – Lisa D.

Date de prise de vue : 2 novembre 2012

Légende : Les comédiens, élèves à canaliser assis face à leur professeur. Cette photographie à été prise en pleine réunion tel un photo reporter en complète immersion pour rendre compte de son environnement.

Florent P.

Écriveur, théâtreur, dessineur, dreameur.

More Posts - Website


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.