Un rêve d’aventure

(cc) Adélaïde Michel (24/01/2016)
(cc) Adélaïde Michel (24/01/2016)

Il y a des projets que l’on a du mal à porter jusqu’au bout. Qui depuis la première idée griffonnée sur un coin de feuille, n’ont pas forcément évolué dans le sens que l’on souhaitait. Les images que chacune avait à l’esprit, se sont mélangées jusqu’à créer un univers qui mêlant tous nos imaginaires ne colle au final plus à aucun d’entre eux. Les petites concessions ont été les plus simples, changer tel prénom, tel événement dans le scénario, tel accessoire. Mais le jour où le volume fait de matériaux colorés s’est transformé en un aplat de papiers noirs et blancs, j’ai eu l’impression de perdre ce qui me rattachait à ce projet. Les métiers de la production pourtant nous demandent de défendre des projets en lesquels il faut croire corps et âmes. Jusqu’au bout. Qu’importe les difficultés.

Je crois que nous avions écrit l’aventure de ces deux enfants, sans nous plonger totalement dans l’aventure, justement. Peu importe la technique finalement, je reste déterminée à mettre en image notre idée de départ. A quelques jours du début de la réalisation, je rassemble encore dans un moodboard des éléments visuels qui me plaisent, et qui dans mon imaginaire, correspondent à ce que j’avais imaginé de Vents Contraires. Tant pis pour les couleurs, les matières, je pense qu’une émotion pourra tout aussi bien être retranscrite grâce à un travail de contrastes, et qu’une lumière parfaitement maitrisée donnera de l’éclat au court-métrage. Après tout, Vents Contraires reste notre aventure !

Adélaïde Michel


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.