Des images, des figures

rio_bravo
Rio Bravo, Chance et Feathers

Consigne : “Mon mémoire, un montage narratif”

Actuellement en pleine remise en question de ma problématique et de mon plan, les mots “montage narratif” me parlent beaucoup. C’est effectivement ce que je souhaite faire : raconter une histoire, poser une question et raconter le cheminement qui mène (peut-être ?) à la réponse. Le petit problème est d’être sûre de l’histoire que l’on souhaite raconter. Il faut faire attention à la narration, ne pas se perdre dans des questionnements trop éloignés ou trop abstraits et choisir une problématique assez large pour pouvoir tout de même raconter et répondre à certaines questions, du moins celles qui nous intéressent le plus.

Le plan que l’on doit élaborer pour notre mémoire peut donc être une sorte de montage narratif où l’on y donne les éléments nécessaires à la compréhension du film. Ces éléments s’accumulent sur mes feuilles, mes notes, des livres, des images du film… Je dois à présent les mettre en tableau afin d’y voir un peu plus clair, c’est comme prendre des images dispersées et trouver un ordre afin de raconter sa propre version. Et bien sûr arriver à trouver et placer les éléments narratifs dans le bon ordre afin de former le fil conducteur de mon histoire, l’analyse de Rio Bravo.

Marion Souquet


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.