On est tous un peu flous

Vents
Marion Souquet (02/11/2015)

Je fais partie d’un des groupes qui a abandonné son projet de M1 pour s’intégrer dans un autre projet. J’ai choisi d’aller voir du côté de Vents Contraires, j’aimais beaucoup l’idée de départ de reprendre l’histoire, le mythe, de Don Quichotte et je me suis dit que -d’un point de vue théorique cela pouvait être intéressant de voir comment on monte un dossier de production pour l’animation – d’un point de vue pratique, il y a du carton, papier mâché, dessins, découpage à faire, de quoi s’amuser. A présent, il faut donc prendre le train en marche, s’intégrer au projet, apporter sans trop modifier non plus le projet initial. J’ai choisi de m’inspirer des personnages qui étaient dans le dossier artistique de Vents Contraires et de les dessiner sur du papier.

J’ai posé en fond un poster dont j’apprécie particulièrement le graphisme, une affiche des Machines de l’île de Nantes, avec un style de dessins “rétro”, on aperçoit d’ailleurs un calamar géant sur la gauche. J’ai rajouté à côté une lampe aux teintes rosées. J’ai ensuite demandé à quelqu’un de bouger lentement les personnages (deux enfants et Don Quichotte). Sur la photo on distingue le corps d’un enfant en bas à droite et au milieu une forme humaine, celle de Don Quichotte. L’autre enfant a complètement disparu de la photo, on ne le distingue plus. J’ai choisi cette photo car elle illustre pour moi un des moments du scénario, lorsqu’un des enfants se laisse attirer par l’arbre et se retrouver happé dans un pays imaginaire, avant d’être ramené à la raison par son ami/Sancho. Don Quichotte et l’enfant sont la même personne, cette photo est le moment de “flou” dans lequel ils se trouvent et se confondent.

Marion Souquet


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.