Guerre créatrice ?

Buffle africain
Buffle africain

Et si les contours se dessinaient ? Après avoir complexifié ma pensée au point de ne plus rien comprendre du tout et avoir proposé une problématique du type : « La guerre fournit-elle le terreau nécessaire à l’édification d’une civilisation nouvelle avec ses propres mythes et restrictions morales ? « , la clarification pointe son nez.
Cette proposition pleine de redondance m’a tout de même amené à une question. De tout temps, les guerres ont marqué l’histoire de l’homme et notre civilisation s’est toujours écrite dans le sang. Pourquoi ? Le lien entre la violence et la nature humaine est indéniable et déjà maintes fois exploré. Qu’est-ce que nous ont amené ces guerres ? Il semblerait qu’elles aient souvent été cause d’émancipation sociale (augmentation des salaires de la classe ouvrière durant la Seconde Guerre mondiale) ou économique (les Trentes Glorieuses à peu près partout en occident). C’est donc le caractère non pas inhérent à l’être humain mais bien nécessaire à la civilisation de la guerre qui est posé. La guerre est-elle créatrice ? La guerre est-elle le seul moyen que l’homme a pour avancer ?

Je suis gêné par cette question qui en fait me taraudait depuis longtemps depuis les premiers travaux autour d’Apocalypse Now, sans pouvoir mettre de mots dessus. Je n’avais pas pris conscience de sa clarté et me poser cette question me dérange. Elle compromet par un paradoxe évident ma vision humaniste et progressiste du monde. L’humaniste ne cherche pas de bouc émissaire, il cherche l’union, le progressiste, cherche évidemment le progrès social. L’un appellerait au pacifisme, l’autre à la guerre. C’est une vision du monde extrêmement pessimiste que nous propose Coppola. Une vision appuyée par les mythes, par l’historie des civilisations et par des recherches ethnologiques qui semblent conséquentes en vue de mes premières pistes. Apocalypse Now n’est bien-sûr pas une preuve, c’est une question. Mais qu’est-ce qui ronge le colonel Kurtz au fond? C’est justement une question.

 

Jonathan Rochier


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.