En cours de production

Voilà déjà presque trois mois que nous travaillons avec passion sur le projet La Vie en Négatif de Germain, un projet qui nous anime toujours autant et auquel nous nous attelons dès que nous le pouvons. Car nous souhaitons toujours le porter le plus loin possible, c’est-à-dire jusqu’à la diffusion dans des festivals. Mais ce but est encore loin, et dans l’immédiat, il nous faut nous concentrer sur la production de ce film. Cette étape consiste principalement en la constitution d’un dossier de production, contenant un scénario, une note d’intention de production, une note d’intention de réalisation, une note de traitement, un devis, un plan de financement et une liste du matériel nécessaire au tournage.

Le scénario est maintenant terminé. Il a beaucoup changé depuis la première version proposée par Tristan : la voix off a disparu, des bonbons ont pris une nouvelle couleur, des personnages ont changé de nom et le récit a pris une nouvelle forme. Dès que le scénario nous a convenu, nous nous sommes focalisés sur les notes d’intention de production et de réalisation. Tristan, en tant qu’auteur et réalisateur du film, s’est chargé d’écrire la note d’intention de réalisation, pendant que nous nous chargions d’écrire celle de production. Une fois les notes relues et corrigées, nous avons discuté ensemble du traitement que Tristan voulait pour son film. La liste de matériel pour le tournage a suivi tout naturellement. Et hier nous avons terminé le devis et le plan de financement. Ce dernier a été élaboré après des recherches antérieures sur les différents partenaires [1] qui pourraient potentiellement nous aider à financer notre film. Dans les prochains jours, nous présenterons ce dossier à nos camarades de promotion afin d’avoir un retour de leur part, pour pouvoir le perfectionner avant de l’envoyer aux partenaires que nous avons repérés, ainsi qu’à un hôpital et une école, pour leur présenter le projet et leur demander l’autorisation de pouvoir tourner dans leurs locaux. Ensuite il ne nous restera plus qu’à trouver les derniers comédiens, et la préparation du tournage entrera en jeu.

Laetitia STOFFEL


[1] tels que les villes de Bordeaux et de Pessac, les départements de la Gironde et de la Corrèze, ainsi que la Région Aquitaine, entre autres.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *