L’organisation, ça a du bon.

Maintenant que l’on s’est imprégné du scénario, que l’on a pu l’adapter pour plus de cohérence entre le fond de l’histoire et la forme d’un court-métrage, il nous faut maintenant en faire le dossier artistique. Le but est de continuer à monter le projet, dans les mêmes étapes qu’une production « classique ». Le dossier doit être complet, il a donc fallu travailler sur divers éléments : Plan de financement, notes d’intentions, de réalisation, de production,… Nous avons donc tenté de mettre en œuvre un processus de travail permettant de le faire au plus juste. Car de la qualité du dossier dépend la réussite des demandes de financement, et donc la vie du film.

Afin de monter ce dossier, nous avons partagé le travail à effectuer, pour que chacun puisse y mettre sa patte. L’ensemble des éléments ont ensuite pu passer d’une personne à l’autre pour être éventuellement complétés. Pour avoir un dossier le plus complet possible, nous avons également pensé qu’il serait important d’y faire apparaître des exemples d’images pour donner une idée d’ambiance possible pour le court-métrage. Pour ce faire, un partage de fichiers s’est mis en place à l’aide de Google Drive. Ainsi, la banque d’images a pu se fructifier. Cette mise en situation réelle d’un montage de projet permet de nous rendre compte de l’importance de l’organisation qui existe pour le mener à bien.

Sylvestre


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.