“La vie de Germain” à l’islandaise ?

A travers ce projet de court-métrage, Tristan semble vouloir avant tout exprimer une amitié, celle avec Jonathan, qui possède un physique et une personnalité tout à fait atypique, ayant inspiré Tristan pour son personnage principal du nom de Germain. Ce dernier semble également s’être inspiré de ses propres souvenirs, afin de caractériser le scénario, et ainsi lui donner un style propre.

Lorsque Germain tombe dans le coma, suite à un accident de voiture, on suit ce dernier dans son rêve, qui se caractérise à travers un village, où il va rencontrer l’amour de sa vie. Pour moi, ce rêve représente notre souhait le plus cher, ce pourquoi nous menons notre existence sur Terre, afin d’avoir un but, une raison de vivre.

Il s’agit d’un pur hasard, mais en lisant son scénario, les décors vis-à-vis du rêve qui semble se dégager ressemblent étrangement pour moi à ceux de la série française « Les Revenants », que j’ai commencé à regarder très récemment, qui se déroule dans une ville située en Savoie. Un des personnages principaux qui se nomme Simon ressemble également à la description physique du personnage principal du scénario de Tristan.

En ce qui concerne l’ambiance sonore, et là encore, il s’agit d’une coïncidence, je trouve que la musique du groupe écossais Mogwai présente dans cette série pourrait correspondre au court-métrage de Tristan, à travers ces mélodies de type rock expérimental. Ces dernières pourraient traduire l’incertitude quant à la manière dont le rêve ou l’accident de Germain, qui se produit au début, vont se terminer. Un autre style de musique qui encore selon moi, pourrait correspondre au scénario de Tristan, serait celui du groupe islandais Sigur Rós. En effet, cette formation véhicule à travers ses origines nordiques un rock progressif d’une couleur tout à fait unique, avec notamment le fausset ou la voix de tête du chanteur, ainsi que le jeu à l’archet. Ce genre appuierait quant à lui, l’aspect du rêve, représentant un monde différent du nôtre, grâce à l’alchimie que forme l’ensemble des sons instrumentaux et électroniques du groupe.

Vincent DUQUENNOY


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.