[B11, G7] Un visa pour l’emploi

_MG_0163 copie
Brice G. (27/04/2013)

Voici venue l’heure des bilans. Encore une année (scolaire) qui s’achève. Mais celle-ci a une saveur particulière, puisque c’est la dernière. Mais alors, quel bilan dresser de tout cela ?

Ce carnet de recherche a été l’occasion pour nous de disséquer chaque instant de la conception d’une production audiovisuelle. C’est un moyen de prendre de la distance à mesure que l’on progresse dans un projet : des prémices de l’écriture en passant par l’élaboration du dossier de production jusqu’à l’étape presque finale du montage. Nous avons donc pu expliquer, décrire, examiner nos erreurs, nos problèmes, nos solutions. Cela nous sera probablement utile pour l’avenir, puisque tout ceci est désormais couché sur le papier (virtuel) d’une page web. Dans le processus d’une création documentaire il est toujours bon d’apprendre de ses erreurs, ou du moins de les reconnaître. C’était par exemple des erreurs dans le choix des thématiques ou bien des directions à prendre. Ce que j’aurais à faire comme remarque, c’est probablement sur la durée d’un tel projet. J’ai effectivement trouvé ça un peu long, notamment l’étape de l’écriture. Mais je suis bien conscient qu’il faut prendre du temps pour réfléchir, imaginer et construire en amont ce qui va être produit.

La formule adoptée pour le carnet est également source de satisfaction. À mesure que nous avancions, elle s’est trouvée moins contraignante et plus adaptée aux contraintes du web. Du billet 2 au billet 6, un cap a été franchi dans les différentes règles (notamment la rédaction d’articles plus court). Cela a donc été plus simple pour nous de nous concentrer sur un angle, un aspect particulier à chaque billet. Il est vrai qu’au début, cela paraissait plus compliqué, surtout en termes de contrainte de taille (assez conséquente). Cela devenait vite un billet brouillon, où nous essayions d’aborder tous les sujets à la fois. Si l’on s’attache également à la compréhension du lecteur, la dernière formule est donc plus intéressante pour tout le monde. La rédaction de ces billets est devenue de plus en plus simple pour moi. J’ai pu développer au cours de ce projet des compétences en matière de rédaction web, mais également en matière d’adaptabilité au niveau des règles à suivre.

Après six années d’études, il est temps de mettre les voiles et de se confronter à la (dure ?) réalité du marché de l’emploi. Après ces années d’insouciances, il va falloir avoir les nerfs bien accrochés pour se faire une place au soleil. La recette : du courage, de l’abnégation, de la disponibilité et de la confiance. L’illustration ci-dessus est une photographie de mon CV. L’image reste sombre parce qu’à ce stade l’avenir reste assez flou. Le stylo est là pour rappeler que la suite reste à écrire. Après la période de stage, il sera mon visa vers d’autres univers. Travail ? Voyages ? En ce qui me concerne, probablement les deux.

Brice G.

Florent P.

Écriveur, théâtreur, dessineur, dreameur.

More Posts - Website


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.