[B10, G8] Un montage sans fin

(cc) Lauriane Paganon 22/03/2013
(cc) Lauriane Paganon 22/03/2013

Avec un peu de recul, je me suis aperçue qu’une routine s’était peu à peu installée durant cette phase de post-production. J’ai donc souhaité l’illustrer à travers cette succession d’images qui souligne l’aspect répétitif de nos journées. Je suis donc partie d’une photo de notre poste de montage, que j’ai par la suite dégradée dans des tons de plus en plus clairs afin de mettre en avant, au fur et à mesure,  l’aboutissement de notre travail.

J’emploie le mot routine dans le sens où le fait de devoir se rendre quotidiennement en salle de montage est en quelque sorte devenu notre rituel. Si bien que nous débutions la matinée en revisionnant avec un œil neuf ce que nous avions monté la veille, afin de nous rendre compte plus objectivement des modifications à apporter. Puis nous poursuivions avec l’assemblage de nos séquences en les enrichissant de nouveaux éléments photographiques et sonores, avant de terminer la journée avec le bilan de notre production. Et ce, de la même façon tous les jours et durant deux semaines. Nous avions donc l’impression que l’étape de la post-production ne prendrait jamais fin car nous ne cessions de répéter les mêmes opérations afin de perfectionner notre travail. Le terme « routine » peut donc ici avoir une connotation négative.

Néanmoins, nous nous sommes aperçues que ces habitudes nous ont permis d’affiner petit à petit le sens que nous souhaitions donner à notre séquence, et donc d’en apprendre plus sur nos intentions respectives.

Lauriane Paganon

Florent P.

Écriveur, théâtreur, dessineur, dreameur.

More Posts - Website


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.