[B8, G1] Deadline

(cc) Manon Harsigny (14/02/2013)

Le temps s’écoule et ne nous laisse aucun répit. D’heure en heure, et de jour en jour, nous nous approchons dangereusement de la date limite, celle du rendu final de notre création. Pourtant, il y a des semaines comme celle-ci où la résignation l’emporte et la réalisation s’enraye. Bulle d’air pour certains ou source d’anxiété pour d’autres, cette pause est une mise au point nécessaire dans le processus créatif. Elle constitue une véritable prise de recul vis-à-vis du travail effectué jusqu’à aujourd’hui et permet ainsi l’adoption de nouveaux objectifs.

Mon horloge suggère la menace perpétuelle de cette deadline – littéralement ligne morte – grâce à sa tête de mort, certes, mais aussi par sa fonction première de décompte du temps – ici, stoppé, mis en pause par la photo. Le jeu des lignes et des couleurs composant la photographie achève d’illustrer cette idée de temps qui passe, insaisissable. La couleur orange incarne l’énergie de nos débuts, mais aussi le soupçon de danger de la deadline, tandis que le bleu s’inscrit dans le caractère infini du temps et représente notre élévation personnelle en tant qu’apprentis créateurs.

Manon Harsigny

Florent P.

Écriveur, théâtreur, dessineur, dreameur.

More Posts - Website


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.