[B6, G9] Insaisissables témoins

Lucille Hunter 19/01/2013

Je m’étonne de la difficulté à “tenir” un témoin ou un expert. Il répond, accepte de nous rencontrer, nous décidons de nous fixer un rendez-vous plus tard et maintenant, il paraît impossible de rétablir le contact. Nous avons mis un mois à établir une liaison par email, et nous avons le sentiment qu’avec la nouvelle année, il faut tout recommencer. Nous savons qu’il est très occupé, mais nous ne savons pas vraiment où placer la limite entre relances et harcèlement, et nous nous posons toujours la question avant de renvoyer un email ou de rappeler : sommes-nous trop intrusives ? C’est la crainte que nous avons vis-à-vis de notre expert. Cela dit, nos efforts ont fonctionné en ce qui concerne notre second témoin.

Cette composition évoque le sentiment que nos témoins nous échappent. Le témoin mis en scène à l’image s’éloigne spatialement de moi, et tandis qu’il disparaît dans l’espace, il disparaît également dans le temps, ce que j’ai traduit par une transparence de plus en plus forte à mesure que le témoin s’éloigne.

En composant cette image, je me suis dit que cette forme pourrait convenir à certaines images que nous voulons créer pour montrer des personnalités qui sont plus présentes que d’autres. Nous pourrons jouer sur l’opacité.

Lucille Hunter

 

Florent P.

Écriveur, théâtreur, dessineur, dreameur.

More Posts - Website


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.