[B11, G3] Silence, ça a poussé

cc Juliette Chanson (28/03/2013)
cc Juliette Chanson (28/03/2013)

Nous y voilà. Ma tulipe pousse toujours et elle va bientôt éclore ! Il aura fallu de la patience, un soupçon de soleil et de l’eau. Regardez mon Billet 8, elle a vraiment poussé !

Sur cette photo, nous pouvons voir le cache-pot blanc, avec la pousse de tulipe, placée dans sa terre et qui grandit. Le pot est posé sur un rebord de fenêtre en pierre, ma fenêtre.

Après tant de préparation et tant d’attente, enfin, nous réalisons notre projet, avec mes camarades Barbara Lancia et Sarah Vasseur. Nous avons recruté des acteurs, enregistré leurs voix, ainsi que les sons nécessaires à notre épisode de web-série. Nous avons fini l’animation sur MovieStorm, intégré la bande-sonore et maintenant nous nous attelons aux mouvements de caméra et au cadrage. Comme nous l’avions prévu, le logiciel nous impose beaucoup de contraintes et notre scénario n’est pas encore réalisé, pas encore adapté comme nous le voudrions. Mais nous ne perdons pas espoir !

Je trouve que l’exercice des billets est en soi très intéressant. Lors de la réalisation d’un projet, je trouve important de parler de son évolution, de se remettre en question sur ses avancées. Malheureusement, à mon goût, notre projet n’avançait pas assez régulièrement pour tenir un journal pleinement satisfaisant, avec un billet riche et créatif toutes les deux semaines. De plus, les contraintes éditoriales imposaient des consignes très précises, nous devions finalement passer beaucoup de temps à la mise en forme, ce qui pouvait nous donner l’impression de ne pas pouvoir suffisamment réfléchir au fond.

Mais ma tulipe va éclore, ses racines sont devenues plus solides et notre projet va se réaliser. Je ne sais pas encore quand la fleur apparaîtra, ni la couleur qu’elle aura, mais je sais qu’elle arrive…

C’est le dernier billet que j’écris dans le cadre de cette formation, mon travail se termine ici. Je ne serai plus là l’an prochain, je vais réaliser mes propres projets. Peut-être que je rédigerai également un carnet de bord, mais cette fois-ci, je serai le seul pilote « à bord ».

Juliette Chanson

Florent P.

Écriveur, théâtreur, dessineur, dreameur.

More Posts - Website

[B11, G5] En fin…

(cc) Sophie R. (27/03/2013)

Le stylo rebouché et le point au centre de l’image symbolisent la fin de l’écriture mais les points de suspension laissent supposer qu’il y aura d’autres projets dans un futur proche. Les cases représentent les étapes traversées et qui, regroupées ensembles, forment un seul objet. Elles peuvent aussi représenter le projet commun du web documentaire de la promotion Guignol.

Le projet que Laura et moi avons réalisé se décline, selon moi, sous plusieurs étapes : une phase de réflexion d’abord avec la naissance d’une idée, une phase d’écriture, une phase pratique avant la diffusion qui se fera bientôt.

Tout au long du processus de création nous avons pu analyser nos actes et coucher nos impressions sur le papier ; ou plutôt sur les billets de notre carnet de recherche.

Grâce au carnet nous avons pu appréhender chaque étape dans ses moindres détails puisque chaque billet nous a permis d’établir un chemin de réflexion introspectif de notre travail.

Les premiers billets sont consacrés au choix de notre sujet et de nos personnages c’est-à-dire plus à l’écriture du projet. Ils ont été écrits à deux ce qui nous a permis de bien être en accord sur nos choix.

A partir du billet 5 ils deviennent individuels. Cela nous permet d’exprimer un point de vue personnel sur le travail en équipe. Nous commençons à établir la configuration de nos tournages et entamons la phase pratique.

Les billets sont donc plus descriptifs et plus courts parce que le projet se concrétise, nous sommes moins sur la période de réflexion et plus sur la période active.

Nous avons pris conscience de l’évolution de notre travail, de l’idée que nous avions au départ jusqu’au résultat final. Il y a eu beaucoup de changements entre l’écriture et le projet final mais c’est très fréquent dans la réalisation d’un film (surtout d’un documentaire) puisque l’on ne peut pas prévoir exactement les conditions de tournage et l’attitude des personnages. Nous sommes cependant très satisfaites de notre webdocumentaire.

Sophie R.

Florent P.

Écriveur, théâtreur, dessineur, dreameur.

More Posts - Website

[B10, G7] Achèvement…

Romain Gallon (15/03/2013)
Romain Gallon (15/03/2013)

Cette fois, nous pouvons le dire : Nous y sommes arrivés ! Web-documentaire bouclé et envoi définitif de notre mémoire ce lundi. Bref, il ne reste plus désormais que la soutenance orale et enfin le stage. J’ai du mal à le croire, mais ma scolarité, après vingt-trois années de dur labeur, va s’achever.

Cette photo prise en salle de montage a été faite le dernier jour, comme pour sceller quinze jours de travail en binôme. L’ordinateur portable est éteint, il va bientôt en être de même pour l’iMac, le temps d’exporter définitivement notre projet vidéo et de le visionner une dernière fois. Aujourd’hui je peux le dire, je suis assez fier du résultat et content d’avoir pu participer à ce projet autour d’une pièce de théâtre qui, j’en suis sûr, fera parler d’elle…

J’ai pu également faire le tour des différents groupes ces derniers jours, et chaque binôme a su garder l’angle qu’il recherchait dans sa note d’intention et qui, de plus, apparaît clairement dans leur web-documentaire. J’attends désormais la mise en ligne sur Internet, en espérant que des gens s’intéresseront à notre projet… Je ne suis pas naïf, il s’agit avant tout d’un projet pédagogique, un peu trop élitiste à mon goût, qui ne concernera, à moins d’une erreur de ma part, qu’une toute petite niche… Nous verrons d’ici quelques semaines si je me trompe, je n’en serais que plus satisfait !

Romain Gallon

Florent P.

Écriveur, théâtreur, dessineur, dreameur.

More Posts - Website

[B10, G7] Finalisation et export

Brice G (14/03/13)
Brice G. (14/03/13)

Et voilà l’heure de clôturer le projet, ou tout du moins d’en faire les exports… Après l’étape de montage et de finalisation des mixages audios (qui consistent à traiter le son de manière à normaliser les différentes pistes), il s’agit d’exporter les projets. Le web-documentaire sera diffusé sur un site Internet, il est donc important de choisir les bons formats (on parle en vidéo de « codec »). Le but est de conserver un maximum de qualité tout en réduisant la taille du fichier vidéo. S’agissant d’une diffusion Internet, il est primordial que les temps de chargement de la vidéo soient adaptés, c’est à dire le plus court possible pour satisfaire au mieux l’internaute. En effet, sur le web, pour conserver l’audience, il faut que la page charge rapidement et que la vidéo se lance au plus vite, sinon le visiteur aura tendance à changer de page, comme un téléspectateur qui zappe.

Sur cette photo on voit donc l’étudiant en train de réaliser les exports sur une station de montage. C’est une opération qui nécessite un ordinateur puissant puisqu’il y a beaucoup de calculs de compressions à réaliser. Les temps d’export sont relativement long, cela peut prendre une heure ou plus.

Brice G.

Florent P.

Écriveur, théâtreur, dessineur, dreameur.

More Posts - Website

[B10, G3] Profession : Etudiant

IMG_6596
(cc) Juliette Chanson (15/03/2013)

Voici Louis. Louis est en quatrième année de médecine. Louis travaille beaucoup. On peut le voir, un stabilo jaune fluo à la main, en train de réviser ses cours de cardiologie. Il s’est attelé à son bureau, la seule source de lumière est sa lampe, en haut à droite de l’image.

Profession Étudiant. J’aurais bien progressé sur la question depuis le début de l’année ! Qu’est-ce qu’un étudiant ? La série qu’on s’apprête à commencer de réaliser la semaine prochaine est un peu le Plus belle la vie des étudiants de Bordeaux. Pour ça, il fallait qu’on arrive à définir ce qu’est la profession d’étudiant, en soi… Nous en sommes, c’est sûr, mais je me posais beaucoup de questions sur les clichés. Si je me repose sur la vision que les gens ont en général des étudiants, mais aussi sur la mienne et mon expérience personnelle, la vie d’un étudiant c’est : le tram, la fac, la bibliothèque universitaire, les nuits blanches à travailler, le bureau avec les cours posés dessus et les stabilos.

C’est un des aspects évidents de la profession d’étudiant, mais cette année dans nos épisodes, nous avons décidé de parler d’un autre aspect, le côté sorties : soirées du jeudi soir, conquêtes et sexe. Oui, notre profession d’étudiant, c’est aussi notre vie étudiante. Je ne spoilerais pas, je vous laisse sur ce petit indice. Ne vous inquiétez pas, les épisodes arrivent bientôt…

Juliette Chanson

Florent P.

Écriveur, théâtreur, dessineur, dreameur.

More Posts - Website