[B8, G2] De battre mon cœur s’est arrêté…

Morgane Meneau (01/01/2012)
Morgane Meneau (01/01/2012)

 

Cette photographie fût prise lors d’un concours pour lequel des jouets devaient être mis en scène. Je l’ai choisie car elle représente mon thème d’aujourd’hui : le cinéma (ici à travers Star Wars et les deux droïdes) et l’amour ! En cette période de Saint Valentin, difficile de ne pas y penser. Le sentiment amoureux et le processus créatif sont chez moi extrêmement liés. J’ai besoin d’aimer, d’être dans une sorte de transe émotionnelle pour pouvoir créer.

Cependant, actuellement je n’aime pas, et j’oserai même dire que rien ne me touche. Ce moment de vide est particulièrement difficile à gérer car, bien qu’une pause soit nécessaire dans la création, je n’en vois pas la fin. Mais si je ne trouve plus de sources d’émotions pour faire battre mon cœur, comment vais-je faire pour créer ? Sommes-nous obligés de vivre l’amour pour ressentir sa force ?

Heureusement, il y a le cinéma pour nous faire toucher du doigt les émotions cachées en nous. Alors, telle une boulimique j’ai «mangé» des films d’amour… Un, deux… cinq, en une seule nuit ! Et petit à petit, j’ai ressenti et cela m’est apparu  évident : nous ne sommes pas obligés de vivre les choses pour pouvoir les ressentir. Ma force émotionnelle vient de mon pouvoir d’imagination et je ne lui connais pas encore de limite…

 Morgane Meneau


Florent P.

Écriveur, théâtreur, dessineur, dreameur.

More Posts - Website

Une réflexion au sujet de « [B8, G2] De battre mon cœur s’est arrêté… »

  1. Bonjour ou bonsoir,
    Votre reflexion m’a eclairé. Moi aussi je ressens plus de facilité a creer lorsque j’ai le sentiment amoureux qui parcours mon esprit. En effet j’ai remarqué que certains films ou musique m’ont parfois mis sur la voie de la creation. J’essaierai a l’avenir de repenser a votre billet que j’ai croisé par hasard un soir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *